lundi 28 septembre 2009

Lundi 28 Septembre 2009 - MIYAJIMA


Après une nuit paisible sur les futons de notre chambre typique, nous avons goûté les plaisirs d'une salle de bains typique japonaise; Les japonais ont pour tradition de se laver en famille, ou bien de se laver entre hommes ou entre femmes dans des salles de bains publiques tels les Onsens ; Dans ce dernier exemple des horaires sont prédéterminés par sexe.

Notre sympathique hôtesse nous donne donc la marche à suivre pour se laver à la japonaise; il s'agit tout d'abord de se savonner et de se doucher accroupis sur les éléments présents sur la photo ci-contre;

puis une fois bien rincés, vous pouvez rentrer dans le bain d'eau chaude présent sur la seconde photo (là elle est vide) . Une fois que vous avez passé du temps dans le bain, vous ressortez et vous vous douchez une seconde fois.

Après cette douche collective, nous sommes partis déjeuner; le petit-déjeuner de ce RYOKAN est également complet et excellent.




Ensuite nous sommes partis à l'assaut du Mont Misen, une randonnée de plus de 3 heures avec un dénivelé de plus de 1000 mètres entre la montée et la descente; mais le spectacle visuel valait la peine de suer quelques heures pour arriver en haut.

Première curiosité rencontrée lors de la montée, la pagode à 5 étages, haute de 28 mètres et construite en 1407; elle sert de bibliothèque aux moines du temple bouddhiste de Miyajima.









Notre randonnée se poursuit sur le chemin ou nous croisons le Temple Dashoin ; Cet édifice est le second temple bouddhique le plus important de l'île de Miyajima.









Puis le sentier longe la rivière et les retenues faites par les îliens pour réguler le débit de la rivière; Il fait 29°C, l'atmosphère est humide ce qui rend la montée plus éprouvante; en revanche le spectacle que nous donne la nature vaut la peine que nous dépensions quelques calories pour parvenir au point de vue de la baie.






La descente nous ramène au niveau de la mer; le reste de la journée est passé à flâner dans la rue commerçante après une pause réparatrice au restaurant.